Rock Made in France

Actu

7 Weeks « A farewell to dawn »

C’est lourd et subtile à la fois. C’est le dernier album de 7 Weeks et une fois encore, les limougeauds subliment le genre Stoner.

7-weeks-a-farewell-to-dawnOn ne présente plus le Stoner de 7 Weeks. Avec ses accents de Classic Rock, le groupe de Limoges pourrait faire parti du paysage rock international qu’on ne serait pas surpris. Pourtant, il faut sans cesse remettre l’ouvrage sur le billot et repartir au combat à chaque nouvel opus. Cela fait 10 ans que cela dure et cette septième livraison confirme à la fois le talent de la formation et cette faculté à faire avancer la machine v ers de nouvelles contrées stoner. Et comme c’est amené tout en finesse, on retrouve nos petits tout en tendant l’oreille vers des sons et des ambiances  jusque là inconnus au bataillon de 7 Weeks. S’il ne fallait retenir qu’une seule chose, c’est cette étonnante facilité – apparente – à créer des mélodies qui s’enchevêtrent parfaitement avec les riffs de guitares. Le résultat est addictif : on y revient encore et encore jusqu’à découvrir un ultime détail oublié. Détail qui n’est bien sûr pas ultime … « Ohka » et « Broken voicies » sont sûrement les morceaux illustrant le mieux cette étrange alchimie. Est-ce parce qu’ils ne sont plus que deux (Julien Bernard et Jérémy Cantin-Gaucher), que cet album semble aussi ramassé (9 morceaux) et homogène ?

Hervé Devallan
7 Weeks « A farewell to dawn » – (Over Powered Records) – 4/5
Tous les groupes de Stoner dans l’Encyclopédie du Rock

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces