Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Abraham Murder « Scarlet Distance »

Les claviers d’Abraham Murder jouissent d’un vrai passe droit sur « Scarlet Distance ». Quelques guitares, des voix et puis une atmosphère néo New Wave très planante.

Il y a une certaine élégance so british dans ce disque. Une sorte de lâché prise qui ne supporte pas la contradiction. Très anglais donc, comme cette certitude de dominer le monde. Pourtant la musique de Igor Keltchewsky (l’homme qui se cacher derrière Abraham Murder) n’a rien de cette morgue arrogance manchesterienne. Bien au contraire. Ici on est au pays de Brian Eno, de David Bowie et d’une façon plus générale d’un monde sous emprise de claviers et autres synthétiseurs. Chantée, parfois murmurée, mais toujours en anglais, la voix n’est qu’un prétexte à retenir un titre et leurs ambiances originales oscillant entre pop cosmique et new wave atmosphérique. Il faut dire que le parisien aujourd’hui installé à Lyon est fortement inspiré par l’imagerie électronique et la science-fiction, a tel point qu’Igor Keltchewsky explore l’univers du jeu vidéo en concevant son propre jeu dans lequel il incorpore les musiques de son groupe Abraham Murder. Un ensemble cohérent, même si on est à l’opposé des groupes de Métal et autre punk rock qui squattent d’habitude les bandes des jeux vidéo ! Ici, tout n’est que calme et volupté. Et c’est bien ça qui nous séduit et qui nous rassure dans une civilisation à la recherche, non plus du temps perdu, mais d’un instant gagnant.

Hervé Devallan
Abraham Murder « Scarlet Distance » (Auto production) – 4/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Radio

    la WebRadio

    Les bonnes infos








    Marketplaces