Rock Made in France

UNICEF

Actu

Belinda H. et Lui « Belinda H. et moi »

Ces deux là ont la chanson chevillée au corps. Et c’est notre cœur qui est touché aussi sûrement que Cupidon. Ecouter cet album, c’est partir pour un long et agréable moment au pays de Belinda et d’un certain Lui.

belinda-h-et-lui-belinda-h-et-moiCe devrait être la règle d’or de la chanson ou de n’importe quel morceau pop : créer une invitation au voyage qui vous enveloppe comme un vieux pull en cachemire. Il faut dire que la voix « à la Dany » (comprendre, ces voix magiques de fumeurs de gitane) sème le trouble autant qu’elle entraîne dans un tourbillon de sentiments d’une fausse torpeur. On est bercé par la basse, on est happé par ces guitares folks accompagnées de fins arpèges électriques. Mieux encore, chaque titre installe en quelque 3 minutes une ambiance douce amère qui excite autant qu’elle rassure. Leur côté blues très certainement. Et plus improbable, ce faux air à la Pink Floyd dans certains solos. Car le duo, Elle et Lui donc, n’a pas son pareil pour saupoudrer leurs mélopées de gimmick blues (voire hip hop avec magnifique « Diskoholic » en véritable BO d’un film Blaxploitation) teintant leurs chansons françaises d’une vraie modernité prouvant qu’il n’est nul besoin d’enrober d’électro la moindre note pour paraître « au goût du jour ». Passer des heures en studio ne changera rien au fait qu’un bon titre c’est d’abord une bonne chanson. La preuve par 15 avec ce second et indispensable disque de Belinda H. et Lui.

Hervé Devallan
Belinda H. et Lui « Belinda H. et moi » – (Auto production) – 4/5
Lire la chronique du premier album

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces