Rock Made in France

UNICEF

Actu

Ben Popp « Le chant des sirènes »

Sans crier gare, la procrastination de Ben Popp en fait un stakhanoviste de l’auto prod. Pour notre plus grande joie avec « Le chant des sirènes »

Ben Popp, avec deux « p ». Et c’est vrai que Ben n’est pas si pop que ça. Si on devait l’enfermer dans une cage dorée, on parlerait de chansons rock. Une chose est sûre, à l’écoute de ce « Chant des sirènes », on conserve la volonté d’un travail artisanal pour ce nouvel album d’un lyonnais d’adoption. Car, il a combien d’album au compteur ce troubadour ? Huit ? Neuf ? Depuis 1991 qu’il propose sa vision du monde, il a réussi à créer son propre univers, entre mélancolie douce amer et humour sous couche d’ozone, avec toujours de sentiment de cohabiter entre Calvin Russell (la chanson « Trop vieux » lui est dédiée) et un JJ Cale en mal de Clapton. La différence, c’est qu’en terre de France, ses petites ritournelles n’hantent pas encore les playlists des radios. On se demande bien pourquoi ! Chaque chapitre de ses aventures file le parfait amour avec le 6ème art. On se laisse bercer moins par introspection que par plaisir. Son côté minimaliste séduit au risque de devenir rapidement fan. Ecoutez « Femme objet » et sa mélodie trouble en équilibre sur une note. Sublime.

Hervé Devallan
Ben Popp « Le chant des sirènes » – (Auto production) – 3/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces