Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Bosco Rogers « All wet »

Ne pas se fier à la pochette. On le sait pourtant. Ne pas se focaliser sur le nom de l’artiste. On le sait aussi, même si… D’évidence, là, on a droit à une pochette kaléidoscope période Cuba libre et à un Bosco Rogers rappelant d’avantage les Duke (Rosco…) qu’un quelconque clin d’œil à un rock garage teinté d’une pincée de bon goût pop. Car, ce duo franco-anglais composé de Barthélémy ‘Barth’ Corbelet et de Delphinius ‘Del’ Vargas est d’une rare élégance. Leur second EP « All wet » n’a pas cherché à forcer l’instinct de l’un au détriment d’une soit disant culture de l’autre. Chacun est resté chez soit : Barth et Del n’ont jamais vraiment quitté leurs studios respectifs à Rouen en Normandie et à Hastings en Angleterre. En revanche, dès qu’ils en ont eu l’occasion, ils se sont retrouvés pour travailler sur le disque. A l’exception des batteries enregistrées avec James Gulliver, le batteur du groupe sur scène, aux Fishmarket Studios à Londres, tout à été mis en boîte par Barth et Del entre Rouen et Hastings. Cela donne un sentiment d’urgence (la batterie live) plaqué à des notes et des sons toujours à la limite d’une réverb’ disruptive. Accompagné de mélodies pop imparables et impatientes, chaque morceau nous entraîne bien loin des studios des 2 musiciens. Dans un autre lieu qui pourrait, finalement, être celui de la pochette du disque. Comme quoi.

Hervé Devallan
Bosco Rogers « All wet » (Bleepmachine & Velvet Cream) – 4/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Radio

    la WebRadio

    Les bonnes infos








    Marketplaces