Rock Made in France

Actu

Cosmic Machine « The Sequel »

La suite… Un nom logique pour ce second rendez-vous cosmic et synthétique d’Uncle O. Et toujours un vrai plaisir de retrouver, de découvrir et de se rappeler que la France soufflait le disco au-delà des paillettes !

cosmic machineVoilà une belle invitation à aimer – de nouveau – les compilations. Ici l’intitulé du trip est prometteur : « A voyage across french cosmic & electronic avantgarde (70s-80s) ».Et puis, on avait déjà eu un avant goût du travail d’Uncle O (qui n’est autre que le lyonnais Olivier Carrié) avec un premier épisode de ses aventures cosmiques. Car ici ce double vinyle est bel et bien le second rendez-vous d’un monsieur à qui l’on doit aussi les excellentes séries « Shaolin Soul ». Rien d’étonnant à ce que ce rassemblement de perles synthétiques balance quelques rythmes kaléidoscopes bien sentis « Le disco s’était une révélation » affirme-t-il à nos confrères de Rock& Folk. Dont acte. A l’époque, en France, on savait faire et cela laisse des traces. Mais le plus surprenant reste encore de voire apparaître dans la track list un nom comme Nicolas Peyrac voire plus logiquement celui de Christophe : chez Dreyfus, il travaillait déjà avec Jean-Michel Jarre. Quand à Pierre Bachelet, il faisait figure d’Ovni dans la première série. Côté idée fixe, il y a Richard Pinhas. Outre son travaille avec Maurice G. Dantec au sein de Schizotrope (non représenté), le guitariste apparaît trois fois : en solo, avec Heldon et Video Liszt (où l’on retrouve l’ex journaliste de Best Hervé Picard). Bref, toutes ces trouvailles donnent à l’ensemble un air d’indispensable compil’. Et d’hymnes discos en bidoulliages électroniques, il était temps d’aller plus loin que l’éternel « Pop corn » d’Anarchic System… Qui bien sûr fait parti du voyage !

Hervé Devallan
Cosmic Machine « The Sequel » – (Because) – 4/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces