Rock Made in France

Actu

Le Dernier Métro « Comptines pour hooligans »

Sur des airs pop, les 6 titres de « Comptines pour Hooligans » sonnent comme autant d’hymnes générationnels avec une pointe de guitares surf pour sublimer le tout.

14359730_10209692200154927_1038094974_oS’appeler Le Dernier Métro, chanter Cantona, parler de Hooligans… On ne peut que prêter une oreille attentive à une telle promesse. Surtout en ces heures électorales. Et surprise : il s’agit d’un trio – presque – pop chantant en français. On dit presque parce que les guitares de Bruno Morris et les claviers de Margot vont bien au-delà des simples ritournelles sucrées qui encensent le dernier maître en vogue : Etienne Daho. Ici, les instruments savent se faire vintages : surf 60’s pour les guitares et 80’s flamboyantes pour les claviers. Et la provocation ne s’arrête pas là avec des paroles douces amères aux sens imagés. Un exemple ? « J’ai mis ton cul sur Instagram ». C’est cru et tellement bien amené que la vulgarité s’envole dès le premier accord et reste beaucoup moins sauvage que n’importe quel sommaire du sacro saint 20H cathodique. Avec ce premier EP 6 titres, on est donc sous le charme. Un charme bienveillant et désuet qui brise la glace et redonne un certain optimisme à la dure réalité de notre quotidien. Loin d’une sous culture pour supermarché, Le Dernier Métro marie avec insolence musique à danser et paroles pour amoureux non transis. On en redemande !

Hervé Devallan
Le Dernier Métro « Comptines pour hooligans » – (Octopus) – 4/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces