Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Dirty Work of Soul Brothers « Girl’s ashes »

Il est encore possible de s’émouvoir en 2017. Le rock garage psychédélique de « Girl’s ashes » prouve que charme, mélodie et claviers peuvent se passer de guitares.

Y’a des coups de guitares qui se perdent, j’vous l’dit moi. Et pourtant, pas une seule 6 cordes dans ce magnifique, que dis je, cet incroyable opus des nancéiens. Tout ici n’est que claviers vintages pour essorer jusqu’à plus soif une soul psychédélique et garage que viennent soutenir voix et batterie. Si l’inspiration est définitivement 60’s, on aurait tord de s’arrêter aux années Nuggets. Car leur son s’inspire de nos années pas toujours très folles. Une qualité sonique qui pousse à montrer le volume pour tester notre résistance et la leur. Personne ne craque. Côté claviers surpuissants, on pense au travail de General Elektriks (Hervé Salters) ; pour ce qui est de l’ambiance délurée du trio, on passe par les Pays Bas et à Dewolff ; et s’il ne fallait retenir qu’une seule chose, c’est l’originalité de l’ensemble, trouvant leur propre identité que seule l’écoute de leur troisième opus peut révéler. Car leur rock garage vitaminé et mélodique n’a rien d’irritant au fil des écoutes. Au contraire. Une chose rare pour ce genre de musique qui peut facilement montrer ses limites. Ici, on les cherche encore.

Hervé Devallan
Dirty Work of Soul Brothers « Girl’s ashes » (La Face Cachée) – 4.5/5
Le 26 octobre 2017, concert à l’Alimentation Générale (Paris)

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos








Marketplaces