Rock Made in France

Actu

Disparition de Jacques Wolfsohn

Jacques WolfsohnFan de jazz, photographe ayant tout arrêté le jour où il se fit voler, découvreur de Johnny Hallyday, Françoise Hardy et Jacques Dutronc (son ex assistant), Jacques Wolfsohn nous a quitté ce week-end.
Il était né en décembre 1927, et j’avais eu la chance de le croiser de nombreuses fois. Même de le regarder préparer son foie de veau dans sa cuisine sans me faire engueuler.
J’ai plusieurs souvenirs de ce petit bonhomme qui vous répondait toujours du tac au tac et dont les yeux pétillaient. Il m’avait longtemps parlé de Serge Gainsbourg, son ami de toujours, et aussi du label Vogue auquel il avait activement participé. Il y avait son restaurant préféré quai de la Tournelle où il vous invitait. Un soir, il me dit : « Une amie va nous rejoindre, Christian elle se mettre en face de toi… » Et j’ai dîné en presque tête à tête avec Catherine Deneuve.
Homme discret qui refusait les interviews, il m’avait raconté comment il avait acheté les droits de la chanson « Souvenirs, souvenirs » pour 100 dollars.
Editeur historique, grand monsieur je l’appréciais beaucoup.
Mes pensées vont à sa famille.

Christian Eudeline

Rappelons aussi que Jacques Wolfsohn fut à l’origine du label Gaumont, signa les Toys et fut le père de Pierre, batteur de Taxi Girl, mort d’une overdose en 1981.

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces