Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Don Joe Rodeo Combo « Anciens westerns »

Second rendez-vous du toulousain, « Anciens westerns » reste impeccable et mérite un verre de vin anglais puisque le rock française existe désormais.

S’il y avait une définition à la notion de rock léché, pas de doute, ce serait « Anciens Westerns » de Don Joe Rodeo Combo. Un art rare que l’on doit à Joël alias Don Joe qui sévit aussi dans une autre engeance tout aussi classe, Indian Ghost. Pour son combo éponyme, l’affaire remonte à 2013 du côté de Toulouse. Et pour habiller ses intentions, une simple paire rythmique avec Patrick Pelenc à la basse (qui a joué avec Jean Leloup au Canada dans les 90’s) et le fidèle Laurent Olivaud à la batterie. Quoi de mieux qu’un trio pour faire du rock ? Surtout lorsqu’on a comme modèle Bijou ? A ce titre, « C’est pas parce qu’on n’a rien à dire » force le respect. Ceci dit, Don Joe ronge l’os à la base comme l’indique son titre « Pour l’amour de Link Wray ». L’accord majeur y est roi, le riff débonnaire et classique qui secoue l’ampli vintage et donne au chœur féminin une place de choix : l’évolution flagrante par rapport au premier album. Car la production y est toujours soignée mais cette fois ci agrémentée de claviers, chœurs (on l’a dit) et de guitares fuzz. Le résultat ? Un opus indispensable pour tous les amoureux de rock étincelant, calibré pour un voyage en décapotable vers n’importe quelle grande bleue.

Hervé Devallan
Don Joe Rodeo Combo « Anciens westerns » – (Pop Sisters Records) – 3/5
Chronique du premier album

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Radio

    la WebRadio

    Les bonnes infos








    Marketplaces