Rock Made in France

Actu

Eddy la Gooyatsh « Beaurivage »

Avec cet album, Eddy la Gooyatsh emprunte autant à la pop 60’s française qu’aux sonorités britanniques de la même époque. Le tout pour inventer de vraies chansons qui lui ressemblent.

eddy_la_gooyatsh_coveralbum_beaurivageUn peu comme pour Voyage au bout de la Nuit de Céline, la première phrase est capitale pour saisir l’ensemble. Ici, « Ta main de fer / Dans ton gant de velours / Une manière de faire / Et de défaire l’amour » donne le la. On est au pays d’une pop drôlement bien léchée qui ne se prive pas de voguer sur de belles guitares 60’s. On devine aisément que l’artiste sait enregistrer ses chansons. Réalisateur pour d’autres, musiciens pour Chet et Camille (entre autre), il soigne les détails et leur laisse une vraie place dans les morceaux. C’est un délice à écouter. Eddy la Gooyatsh a bien évolué depuis son premier groupe nancéien aux côtés d’un certain Tété !  Mieux encore, outre son talent de compositeur et d’arrangeur (même s’il confie ici les manettes à Victor Roux), il sait aussi revisiter des classiques pour se les approprier d’une façon étonnante : c’est le cas de cette reprise de « Magnolia for ever » de Claude François qui trouve enfin sa dimension underground. Et c’est bien ce mariage d’une certaine pop  française des années 60 avec un British Beat sous contrôle qui donne à l’album  cette surprenante originalité. Une originalité qui passe aussi par quelques chansons  beaucoup plus nostalgiques… Toujours une histoire de fer, de velours et de gant !

Hervé Devallan
Eddy la Gooyatsh « Beaurivage » – (Artdisto) – 3/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces