Rock Made in France

UNICEF

Actu

Face Down « Soylent green »

D’un soleil vert l’autre, on reste dans l’excellence. Car « Soylent green » et son métal teinté de stoner portent haut le combat du groupe francilien.

Il faut absolument passer outre la pochette de l’album. Car derrière ce « Soleil vert » (une référence au film culte du même nom) se cache un excellent groupe de métal sachant peaufiner ses riffs avec de subtiles approches stoner, voire sudiste. Bon, c’est très léger, mais suffisant pour allumer l’étincelle intérêt. Et au fil des titres, ce « Soylent Green » s’avère un excellent album, aussi classique que le genre heavy peut le permettre allant d’un Trash tout en finesse à une étonnante (et très réussie) ballade blues avec le titre « Lost paths ». Le tout excellemment bien mis en boîte chez et par Fred Duquesne, le guitariste de Mass Hysteria. Face Down fait donc honneur à ce film de science fiction, qui avec le réchauffement climatique et la cupidité du genre humain apparaît de moins en moins une œuvre de fiction. On n’ira pas jusqu’à dire que c’est un documentaire, mais bon…Chaque nouveau scandale alimentaire nous rapproche un peu plus de cette triste réalité. Un peu comme Isaac Asimov établissait les 3 règles robots (1.- Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu’un être humain soit exposé au danger ; 2. Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi ; 3- Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.) qui avaient déjà réglé une partie juridique de l’Intelligence Artificielle que développe Google et tous les autres savants fous. Mais on s’égare. En attendant, profitons de cet excellent « Soylent Green » !

Hervé Devallan
Face Down « Soylent green » (Klonosphère) – 3/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces