Rock Made in France

UNICEF

Actu

Gaelle Buswel « New day’s waiting »

Elles ne sont pas nombreuses en France à taquiner le blues et le rock 70’s. Et si vous y ajouter un réel talent, les doigts d’une main suffisent pour les compter. Gaelle Buswel en fait partie.

« New day’s waiting » est le troisième album de Gaelle Buswel, qui comme son nom ne l’indique pas forcément, est parisienne. Et aux vues de sa musique,la guitariste semble un peu perdu dans les rues de Paname. Car une nouvelle fois, elle défend les couleurs d’un rock US imprégné de blues et de rock 70’s qui trouve souvent refuge au New Morning. Ce dernier album de la belle va plaire aux habitués. Par la voix chaude et puissante de la guitariste tout d’abord qui dépolie toute sa palette blues. Attention cependant au syndrome Glenn Hughes (voire The Voice) : parfois un long silence est plus efficace qu’un dernier râle. Pour le reste, Gaelle Buswel maîtrise son art rôdé depuis 13 ans sur les routes de France, d’Angleterre et d’Amérique. C’est d’ailleurs à Austin, Texas, qu’elle rencontre David Quick, un musicien qui lui offre le titre « No one else » interprété en duo sur le disque. Côté technique, « New day’s waiting » a été enregistré en analogique entre la France et les USA. Mais au-delà de l’album, c’est sur scène qu’elle révèle l’étendue de ses talents. Alors ne la manquez surtout pas, sa guitare va faire parler la poudre sur de nombreux festivals cet été.

Hervé Devallan
Gaelle Buswel « New day’s waiting » – (Organic Music / L’Autre Distribution) – 3/5
Chronique de « Back to blues« 

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces