Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Gut-Scrapers « Getting through »

Quand une paire de guitariste défouraille à tout va, la plaisir n’est pas loin. C’est le cas avec « Getting through » du quintet nîmois Gut-Scrapers.

On ne peut pas dire que Gut-Scrapers soit prolixe : deux albums en 10 ans. En revanche les nîmois frappent juste à chaque fois. Dans la catégorie Heavy rock teinté années 70 et saupoudré stoner, y’as pas mieux sur le marché français. Les guitares grondent et envoient les solo de circonstance tandis que la rythmique bastonne sévère et que le chant est aussi clair que la voix de Thierry Pitarch est grave. Avec un tel disque, John Lennon et ses sentences définitives sur le rock « français » peut aller se rhabiller. Oui, désormais avec le réchauffement climatique, il est fort à parier que les anglais fassent bientôt d’aussi bons vins que nous enregistrons d’excellents disques de rock. Certes, Gut-Scrapers chante en anglais, mais sur la carte de France, Nîmes et bel et bien en Provence. Et pour clore le débat, « Exil on the main street » a été écrit et enregistré à la villa Nellcôte à Villefranche-sur-Mer, non ?  Le sujet clôt, « Getting through » a quand même plus à voir avec le gros riff américain qu’avec un quelconque brit rock, voire même d’un bon bonrbon que d’un quelconque single malt. Alors comme le dit justement le chanteur : « Gut-Scapers n’a pas inventé la poudre, mais sait s’en servir ». On peut finir la chronique la dessus..

Hervé Devallan
Gut-Scrapers « Getting through » (Brennus Music) – 3/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Radio

    la WebRadio

    Les bonnes infos








    Marketplaces