Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Ill River « A tale to tell »

Pour voyager loin, il faut ménager sa monture et plus sûrement disposer d’une bande son irréprochable. C’est ce que nous propose Ill River et son « A tale to tell ».

On sent la filiation sans pour autant subir le plagiat. Tout ça est finement joué. La filiation ? Les song writers américains bien sûr, de Bruce Springsteen à Tom Petty. Mais Ill River arrive à s’approprier ce grand Est américain depuis Strasbourg où Cary T. Brown et Aurélien Boilleau se sont rencontrés en 2006 à l’occasion de l’enregistrement d’un disque de Cary. En revanche, ce n’est qu’en 2015 que le projet devient Ill River avec l’arrivée de Stéphane Bonacci à la guitare et Jérôme Spieldenner à la batterie. Et force est de constater que quand les pros avec un peu de bouteille (on appelle ça de l’expérience) sont dans la place, il n’y a pas mieux pour accompagner un long voyage en voiture. Ça respire le vent du large, l’espoir d’une route 66 dégagée et montre tout simplement que l’important c’est le chemin et pas le point d’arrivé. Avec « A tale to tell » on se plait à rêver que nos montagnes sont rouges et que nos tours forment des rues qui ne connaissent pas le soleil. Il existe sûrement des albums qui raviront les charts, mais celui là vous accompagnera tout aussi loin et plus sûrement en restant cloué au bureau ou chez vous. Bon voyage ! A noter qu’Aurélien Boilleau a quitté la formation en décembre 2016.

Hervé Devallan
Ill River « A tale to tell » (Auto production) – 3/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Radio

    la WebRadio

    Les bonnes infos








    Marketplaces