Rock Made in France

UNICEF

Actu

Indian Ghost « Lost for gone »

Indian Ghost est peu disert. On compte sur les doigts d’une main ses albums. Comme un artisan, il soigne ses productions et nous régale une fois de plus.

indian ghost lost for goneCinquième album en 22 ans pour Indian Ghost emmené le toulousain Joël Calatayud. Et toujours  ce même raffinement qui pousse l’élégance dans ses ultimes retranchements. Comme si la patine du temps avait trouvé sa bande son, celle que l’Americana cultive avec nostalgie et parfois beaucoup de talent (on pense à Jesse Sykes). Le quatuor y ajoute une subtile pincée de JJ Cale et de Warren Zevon et une bonne rasade de Lou Reed et de Bob Dylan. Autant de fragrances soniques que « Lost for gone » laisse exploser au grand jour avec un album étonnamment bien produit avec les moyen du bord. « On essai de compenser le manque de moyens par le temps passé » explique Joël Calatayud. « Si on pouvait aller à Black Box ou cher Ardent à Memphis on le ferait… » reconnaît-il volontiers dans une interview à Abus Dangereux. Et pour maîtriser ce cocktail unique en France, notre homme a « naturellement » monté son propre label : Pop Sisters. De quoi héberger ses deux formations (il joue et chante – en français – dans Don Joe Rodeo Combo) et sortir deux ou trois albums par an comme ceux des Hanky Panky de Nantes ou de Jim Younger’s Spirit d’Aix en Provence.  Bref, derrière l’univers hautement recommandable d’Indian Ghost se cache une belle famille qui n’hésite pas à pousser l’artisanat jusqu’à sortir ses albums en vinyle. Logique. Élégant et raffiné, on vous avait prévenu.

Hervé Devallan
Indian Ghost « Lost for gone » – (Closer Records / Pop SIsters) – 3,5 / 5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces