Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Jamie Gallienne « Under the radar »

Le rock ça se respire comme dit Francis Zégut. Avec « Under the Radar » prenez une bonne rasade d’une pop qui s’assume enfin rock.

[ROCK]
Tout commence par un morceau qui aurait pu trouver une place sur n’importe quel album de General Elektriks. Ou de Russ Ballard. Car oui, il y’a cette exposition aux années 80 dans « Under the Radar ». On pense à Brian Adams sans le côté braillard. Plus intimiste donc. Et puis au fil des titres, Jamie Gallienne s’envole vers un ailleurs où la pop et le rock ne font plus qu’un. Au pays des Thugs, l’angevin ne pouvait faire autrement que de garder la tête rock, mais c’est bien du côté de Manhattan – la ville de Gossip – qu’il se réalise totalement. On est à la frontière de la chanson rock et d’une pop délurée et énervée qui n’oublie jamais qu’une belle mélodie emporte tout. C’est le cas des 3 derniers morceaux de l’album qui semblent trouver leur inspiration du côté de Toronto, capitale du gros son et des mélopées catchies. Triumph, Rush et Neil Young viennent de là. Bref, à l’écoute d’Under the Radar, on se dit que la France est enfin capable de penser et de respirer rock de façon adulte, sans verser dans une disco labélisée « french touch » ni un hard rock de sous préfecture. Comme si la greffe avait pris. Il a fallu attendre 60 ans. Pas moins pour être capable de changer la variété en classic rock. Ça ne se voit pas encore dans les charts et les meilleures ventes, mais la machine est en marche.

Hervé Devallan
Jamie Gallienne « Under the radar » – (Auto production) – 4/5
Sortie le 28 mai

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Radio

    la WebRadio

    Les bonnes infos








    Marketplaces