Rock Made in France

UNICEF

Actu

Jérôme Soligny « Je suis mort il y a vingt-cinq ans »

jerome soligny je suis mort il y a 25 ansParu en 2011, le premier roman de Jérôme Soligny est depuis sorti au format poche. Une juste récompense pour un livre qui bat le bitume havrais à la cadence d’un certain ennui provincial. Tendu et électrique à souhait, ces pages auraient pu se feuilleter dans le vent des 80’s de n’importe quelle banlieue de Leeds ou de Manchester. « Je suis mort il y a vingt-cinq ans » se déroule au Havre, parce que c’est la banlieue de Jérôme Soligny et qu’il y joue et écrit depuis qu’il est né. On pense inévitablement à Little Bob et au film éponyme de Aki Kaurismäki. L’histoire va cependant un peu plus loin, de New York à Paris en passant par la Bretagne, à la recherche d’une mort annoncée, d’amitiés contrariées, d’amours tarifées, puis sanctionnées. Le livre est sec comme un coup de trique, ravageur et superbement écrit. S’il était musique il serait Pub Rock à la Fixed Up, même si les années et les lieux imaginés marchent sur les pas d’une scène New Wave (les rennais de Marquis de Sade ?) en mal de pop incendiaire (Etienne Daho ?). De tous ces amis, un seul va connaître une fin prématurée. Les autres attendront un peu. Le lecteur, lui, trouvera un plaisir certain à accompagner tout ce petit monde vers son destin. Nous sommes en 2015 et la mort rode toujours.

Hervé Devallan
Jérôme Soligny « Je suis mort il y a vingt-cinq ans », aux éditions de la Table Ronde collection de La Petite Vermillon, 116 pages, 7,10 €




Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces