Rock Made in France

Actu

Jet d’éponge pour Dandy Rock à Saint-Brieuc

dandy-rock-le-shopDandy Rock, le Shop fermera ses portes fin février. Le disquaire emblématique de Saint Brieuc tombe le rideau après 16 années au service du disque d’abord chez Le Disquaire puis place Haute-du-Chai où Alban Fonteney avait trouvé refuge. « Je suis usé de me battre. C’est beaucoup de sacrifices pour peu de retours. » explique-t-il au Télégramme. « Je me lève le matin, avec la musique. Je m’endors avec la musique. Et je passe la journée avec elle ! » Sauf qu’au bout d’un moment, ça ne suffit pas à nourrir son homme, aussi peu gourmand soit-il. Après avoir réglé son loyer, ses charges et ses fournisseurs, la paie du disquaire est bien maigre, quand elle existe. « Mon salaire, c’était surtout mes prestations de DJ ».

L’avenir va se traduire par un retour au salariat, une activité de DJ (on le retrouvera notamment à Art Rock cette année) et… Dandy Rock ! « Le magasin revivra épisodiquement mais sans vitrine, sans magasin. Je ferais de l’itinérance sur mes RTT ! Une fois par mois, j’aimerais poser mes bacs dans des lieux un peu atypiques, histoire de revoir mes clients et parler vinyles. Ce sera à suivre sur les réseaux sociaux qui restent actifs ». A l’heure où des dealers de vinyles s’installent un peu partout en France, ce n’est pas forcément l’activité qui est en crise, mais la définition même des centres ville qui meurent peu à peu au profit des centres commerciaux de banlieue. Il n’est qu’à voir la rue Saint Guillaume de Sant Brieg (principale artère piétonne et commerçante de la ville) qui se vide chaque année un peu plus. Un magasin sur deux est à louer ou à vendre. C’est triste.

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces