Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Keith Kouna « Bonsoir Shérif »

La plume acérée de Keith Kouna donne des ailes à son punk minimaliste. « Bonsoir Shérif » est sans filtre, mais bel et bien corsé.

Le punk est mort. Vive le punk. Surtout quand il est aussi bien tourné et envoyé que « Bonsoir Shérif », le quatrième album solo de Keith Kouna sorti depuis 2008 et la pause des Goules. Vous ne vous en souvenez pas ? Normal, Les Goules sont cultes, mais au Canada. Ce qui n’empêche pas notre ami québécois Sylvain Côté de nous rappeler pas mal d’épisode de notre propre histoire avec des rythmes à la Bérurier Noir, une voix à la Wampas et un culot à tout éprouve. Car ses titres fleurent bon le minimalisme tout en construisant ses morceaux à la Ramones : comme de belles pépites pop pressées. On se plait à pogoter sur ses mots lancés en l’air comme un défit au dictionnaire. Pas celui des synonymes, le Monsieur est trop brillant et anarchiste pour cela. Non, il enchaîne à la Prévert (ou Boby Lapointe), avec pour seule tutelle, celle de son imagination débordante. Le résultat est à l’échelle du désordre de notre planète : entre foutoir organisé et coup de sang médiatisé, il est en phase avec son époque. Celle qui ne confond pas local et global, pompe à fric et marée humaine. Lui a choisi le punk pour s’exprimer. Combien se taisent ou démissionnent ?

Hervé Devallan
Keith Kouna « Bonsoir Shérif » – (Duprince) – 3/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Radio

    la WebRadio

    Les bonnes infos








    Marketplaces