Rock Made in France

UNICEF

Actu

Ko Ko Mo « Technicolore life »

Les Ko Ko Mo ont beau avoir inconsciemment piqué leur nom au morceau des Beach Boys, ils n’ont jamais eut envie d’une pop soignée et vocale. Leur truc, ce serait plutôt le rock à tendances électriques, un truc qui suinte méchamment et ne se laisse que très rarement apprivoiser. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’ils ne répètent pas. Pas besoin.

Duo formé de K20, (batterie) et Warren (guitare-chant), ils ont assez des concerts pour laisser libre cours à leurs envies. L’instant seul prédomine, et si l’on parle aujourd’hui de musique vivante, c’est bien à eux qu’il faut désormais faire référence, peu de groupes ayant réussi à mettre en scène une telle folie passagère. Bah ouais, avec Ko Ko Mo rien n’est calculé.
Ils chantent en anglais et proposent un son entre heavy rock seventies et ballades glam, et ce n’est pas parce qu’ils se jettent sans filet dans l’arène qu’ils sont devenus pénibles. Il y a du AC/DC des débuts chez eux, aussi du Rory Gallagher dans tout ce qu’il offrait de candeur virginale mais ça ne s’arrête pas là. Les Ko Ko Mo ont de l’éducation. Pas de fioritures ou de bavardage inutile, juste la volonté de réveiller le public.
Ce premier album est pour eux un vrai challenge, il leur faut ne rien perdre de cette fraîcheur qui anime leurs prestations et tenter de cadrer des morceaux qui par nature n’ont qu’une envie, exploser dans tous les sens. Et même s’ils savent que rien ne remplace la scène, les hourras du public, ils se sont pliés à l’exercice par défi. Aussi pour convaincre de nouvelles salles qui ne jurent que par le disque.

Christian Eudeline
Ko Ko Mo « Technicolore life » (LMP Music) – 4/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces