Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

La Féline met la clé sous la porte

Son propriétaire l’annonce dans le dernier numéro de Télérama : le bar La Féline fermera définitivement ses portes le 28 juillet 2018. Un des derniers bars rock de Paris disparaît et pour de nombreux groupes, le droit de jouer du rock dans la capitale.

Les raisons de cette fermeture ? Les tracasseries administratives : « Les réglementations, les mises en conformité, la volonté de faire de Paris une ville sans bruit, sans son, pour préserver la quiétude de ses habitants… La pression des autorités est incessante et dévorante ; je préfère arrêter avant qu’on ne m’arrête au sens propre : je pourrais prendre de la prison ferme pour troubles à l’ordre public ! ».  Installé pendant 12 ans dans le quartier populaire de Ménilmontant, le bar libérait le rock de l’argent : entrée gratuite oblige. Manifestement les décibels ont eu raison de la détermination de son propriétaire et la gentrification de la rue Victor Letalle a fait le reste. « 2 fermetures administratives, 1 000 passages de patrouilles de police, des dizaines de rendez-vous au commissariat et à la mairie, une vingtaine de visites de la préfecture, 4 études d’impact, plusieurs dizaines de milliers d’euros de mises en conformité… » explique Pat La Féline au Télérama. Et surtout une dernière descente le jour de la fête de la musique : « Une fanfare jouait, des enfants dansaient, et, à minuit, cinq voitures de police ont débarqué au bout de la rue. Ils ont mis les gants, et, gazeuses à la main, ils ont évacué tout le monde ! » Il va désormais falloir s’enterrer sous le périph ou émigrer en banlieue pour assister à des concerts de rock. Triste ville.

L’interview de Pat La Féline dans Télérama

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Radio

    la WebRadio

    Les bonnes infos








    Marketplaces