Rock Made in France

UNICEF

Actu

« Le petit gars qui se roulait par terre » par Patrick Eudeline

L’idée est bonne : raconter les premières fois. C’est même le nom de la collection « Incipit », soit les « premiers mots d’un texte ». Une dizaine d’auteurs se sont déjà prêtés au jeu. Aujourd’hui, c’est au tour de Patrick Eudeline de nous dévoiler le premier passage à la télé de Johnny Hallyday, soit le 18 avril 1960. L’auteur avait 6 ans. Et ça se sent. Il a beau saupoudrer son histoire d’une sémantique ripolinée 60 ‘s, on n’entre pas dans son décor de carton-pâte. Ses blousons noirs frisent la caricature. On imagine sans peine notre punk favori passer quelques nuits blanches à visionner des images noir & blanc de l’INA, il en sort un jus mal ajusté, une commande éditoriale à la digestion difficile. Dommage aux vues du talent de l’auteur (« Soucoupes violentes », « Rue des Martyrs » …) qui prouve que ses papiers dans Rock’n’Folk sont bien inspirés et balancés dès lors qu’ils touchent sa génération Gibus. La, c’est comme si on avait demandé à Lino Ventura de tourner un porno : ça sonne faux.

Hervé Devallan
« Le petit gars qui se roulait par terre » par Patrick Eudeline aux éditions Prisma, collection Incipit  – 98 pages, 12 €

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces