Rock Made in France

UNICEF

Actu

Les Barrocks en deuil

Ronan Omnès, le co-fondateur des Barrocks, est mort dans la nuit de mardi à mercredi. Son enterrement a eu lieu vendredi au cimetière de Sahorre…

Barrocks afficheLes plus jeunes ne le savent pas, mais Les Barrocks furent une des associations parisiennes les plus importantes des années 80. Du moins pour tous les apprentis rockeurs en mal de bars pour les accueillir. Tout avait commencé au Jimmy dans le 20ème arrondissement avec les Chihuahua puis avec les Hot Pants avec un certain Senti, Santiago Casariego, futur Mano Negra et actuel patron de Music One, le label de TF1. Toute la scène alternative peut encore aujourd’hui remercier Ronan Omnès et son complice Pascal Olivier Suquet qui se fait aussi appeler Oliver De Laroque. On parle ici des Coronados, Soucoupes Violentes, Parabellum, des Garçons Bouchers ou encore des Wampas (qui jouent ce soir au Trianon !) et Pigalle bien sûr ! Ce dernier, side project de François Hadji-Lazaro (également patron du label indé Boucherie Production où on retrouve pas mal d’albums de tous cette scène) dédiera une chanson aux 2 fondateurs des Barrocks sur le premier album du groupe.


Ronan avait des problèmes d’asthme, il était parti dans le sud il y a vingtaine d’années. Et c’est une crise d’asthme qui l’a emporté dans la nuit de mardi à mercredi. Il avait 66 ans avait été prof de dessin, un métier qu’il abordait comme tout ce qu’il a toujours fait : avec une grande curiosité.

Page Facebook de Ronan Omnès
Page Facebook de Pascal Olivier Suquet

4 thoughts on “Les Barrocks en deuil

  1. O De Laroque

    Une précision Senti , cousin ?, de manu Chao, n’a jamais fait parti de l’association : Pari Bar Rock ,future : Les Barrocks par contre les Hot Pants son groupe de l’époque est venu jouer chez Jimmy .
    Par contre Senti était impliqué sur un lieu alterno de Sévres : Issue de Secours , où nous avons passé de superbes moment!

    Rascal co fondateur de Pari Bar Rock

  2. Hivert

    la première fois que je voyais les carrayos en concert, dans un petit bar avec grande cour à Montreuil, nous venions d’ouvrir U.S.I.N.E. et Felix, Chris et des « bande à Gilles » voulaient nous montrer ce qu’il était possible de faire avec que des potes, Manu Chao n’avait pas encore signé chez Virgin, mais les Rita oui… 🙂

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces