Rock Made in France

Actu

Les Dessous Mitsouko par Frédéric Chichin

En lisant ce livre de Fabrice Chichin consacré à l’histoire de son grand-frère, je me suis dit que cela faisait bien longtemps que l’on ne parlait plus du groupe de ce dernier, les Rita Mitsouko. Formation majeure des années 1980, à l’invention folle et l’audace insensée, ils nous auront laissé trois premiers albums impeccables, mais semblent un brin oubliés aujourd’hui. Une compilation serait sans doute très à propos pour nous remettre en oreilles leur audace tout azimut.

Fabrice raconte son frère, avec l’œil forcément admiratif et innocent du benjamin, avec l’ingénuité de l’admiration que les grands-frères imposent. Il livre de très nombreux à côté, des moments d’intimité qui font tout le sel de ce témoignage. Ces soirées passées chez les Rita où Fred prépare à manger, des pizzas et/ou des pâtes, les ballades en moto avec lui sur les routes reculées de notre beau pays, et cet épisode resté toujours un peu mystérieux pour les fans de rock, où Fred s’acoquina avec Doc Gyneco et consorts… Il y a aussi un portrait de Catherine, la belle sœur, qu’il ne porte pas beaucoup dans son cœur, et dont les frasques semblent au cœur du système Mitsouko.
Fabrice avait déjà écrit un livre sur le groupe, il y a une dizaine d’années, et cette deuxième version est plus détaillée mais pas non plus d’une rigueur infaillible. Jean-Baptiste Mondino n’a jamais par exemple illustré de ses photos des albums de Dick Rivers dans les années 1960…
Ce n’est pas le plus important, et l’on se jettera sur ces souvenirs qui n’appartenaient qu’à lui avant qu’il ne les partage, ces moments passés en famille, ces longues années de doute pré Rita Mitsouko et ces quelques révélations sulfureuses. Sur la relation Fred-Jean Neplin, sur le comportement parfois outrancier de Catherine, sur le huis-clos que pouvait représenter la vie du duo rue Louis Blanc, et l’explication du titre « Jalousie » (entre autres).

Il y a aussi et surtout de très nombreuses photos personnelles, de toutes les époques. Des documents qui raviront les fans, des parents, de Fred, du couple… C’est plus une lettre d’amour, préfacée par Alain Maneval, qu’une hagiographie rigoureuse, mais ce côté artisanal aurait beaucoup plus à Fred. Les amateurs de rock découvriront l’existence de groupes antérieurs à Gazoline et Rita Mitsouko, aussi ici et là l’existence de quelques titres que l’on aimerait bien (enfin) entendre des Rita. Une mine d’infos donc…

Christian Eudeline
« Frédéric Chichin – Les Dessous Mitsouko » par Fabrice Chichin aux éditions Chichin
Livre à compte d’auteur, disponible à l’adresse suivante gildadarling@gmail.com / 06 74 57 16 73.

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces