Rock Made in France

UNICEF

Actu

Mendelson « Sciences politiques »

Mieux que Science Po, le disque « Sciences politiques » est un véritable exercice de style qui permet à Mendelson de nous donner confiance, conscience et un supplément d’âme.

A quelques jours du grand cirque électoral, appeler son disque « Sciences politiques », c’est de la pure provocation. Mendelson n’en manque pas. Entre Bruit Noir et son disque solo, Pascal Bouaziz s’essaye à la réinterprétation de ses contemporains. En l’espèce 12 titres traduits littéralement et interprété très librement par le trublion cérébral du rock made in France. Si on reconnait immédiatement le style de l’artiste (c’est le sixième album de Mendelson), il s’avère moins évident de retrouver le titre original ainsi revisité. Au final, ont été destructurées, réinventées, illuminées les chansons de Leonard Cohen, Patrick Léonard, Bruce Springsteen, Sonic Youth, The Stooges, Marvin Gaye, PIL, James Nys, James Ny Jr, Lou Reed, The Pop Group, The Jam, Robert Wyatt, David Crosby et Alan Vega. Rien que du bon. Si de sciences politiques il est effectivement question au fil des titres (un nom tiré d’une chanson de Randy Newman), il ne faut pas s’attendre à des covers à la Voice. Ici, seul le subtile a droit de cité. On imagine même ces morceaux comme une véritable play list de la discothèque idéale de Pascal Bouaziz, simplement traduits (objectif : garder le sens !) et expurgée des références datées que certains titres auraient pu laisser paraître. Et puis « 1969 » des Stooges devenu « La guerre » est enfin sublimé. Et ça, peu en sont capables. Et l’explication de texte de l’auteur lumineuse surtout lorsqu’il fait le pont avec 1984 et les végétariens. Ce type est tout simplement unique.

Hervé Devallan
Mendelson « Sciences politiques » – (Rec-Son / Ici, d’ailleurs) – 4/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces