Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Musique : écrasante domination britannique !

musiqueÇa va mieux ! Ce n’est pas François Hollande qui le dit, mais la BPI (une association représentant l’industrie de la musique enregistrée au Royaume-Uni) qui vient de sortir son rapport 2016 sur le marché de la musique enregistrée (Music Market Review of 2016). Et selon ce rapport, l’année 2015 a été excellente pour les ventes… britanniques dans le monde ! 

Voici l’état de l’art pour les anglais :

  • Les artistes britanniques représentent 17.1% des ventes dans le monde (soit environ 1 album sur 6).
  • La moitié du top 10 des meilleures ventes d’albums est composé d’artistes britanniques avec des artistes tels que Ed Sheeran, Sam Smith, One Direction et Coldplay. L’album d’Adele (25 Leads) est quant à lui en tête du classement avec 17.4 millions d’exemplaires vendus en 2015 (dont 2.5 millions au Royaume-Uni). C’est la huitième fois en 11 ans qu’un artiste britannique est en tête du classement.
  • Le streaming audio (Deezer, Spotify, etc.) continue son ascension avec une augmentation de 82% du nombre de streams d’artistes britanniques écoutés dans le monde (ce qui correspond à 27 milliards de streams). La conséquence est une augmentation des revenus de 69% soit 146.1 millions de Livres Sterlings pour le Royaume-Uni.
  • Néanmoins, c’est le streaming vidéo qui a augmenté le plus fortement en 2015 (+88%). Cette augmentation ne génère pourtant proportionnellement pas autant de revenus : +0.4% des revenus issus des plateformes financées par la publicité soit une augmentation de 24.4 millions de Livres Sterling.
  • Après 8 années de croissance continue, le nombre de vinyles vendus a dépassé les 8 millions d’unité (un record depuis 21 ans).
  • Les artistes anglais sont en position dominante au Royaume-Uni avec 7 artistes anglais dans le top 10 de l’année.
  • La consommation musicale au Royaume-Uni a augmenté de 3.7% (un taux qui atteint +12.9% si on inclut le streaming de vidéos musicales) mais les revenus issus de l’industrie toutes sources confondues n’a augmenté que de 0.6% en 2015.
  • Les revenus générés par le streaming vidéo (24.4 millions GBP) de plateformes financées par la publicité (dont la plus importante est Youtube), sont inférieurs aux revenus générés par le vinyle (25.1 million GBP) alors même que ce format représente moins de 2% de la consommation de musique britannique.

Avec de tels résultats, pas sûr que les responsables britanniques de l’industrie musicale soient pour le Brexit !

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos








Marketplaces