Rock Made in France

Actu

Adam Wood « Hang on »

On a tous quelque chose de Tennessee. Adam Wood, lui, n’a pas choisi et a sniffé toute l’Amérique. « Hang On » respire cette évidente facilité avec laquelle certaines réformes territoriales ont su placer l’Auvergne au cœur des Appalaches.

adam wood hang on pochetteÇa démarre par un cri rageur, une déchirure qui remet tout à zéro. Et d’un seul coup, Clermont-Ferrand est au centre de la planète rock. Une nouvelle fois, tant la scène locale a pris un malin plaisir à s’accorder le titre depuis quelques années. Résultat, Adam Wood n’a pas cherché bien loin ses musiciens : Yann Clazaivolle (batterie) et Jamie Pop (basse) sont deux Elderberries, Benjamin Tessier (claviers) joue dans Kissinmas et Pascal Mondaz officie avec Jean-Louis Murat. Il serait également fâcheux de passer sous silence le passé d’Adam Wood lui-même qui a pratiqué la guitare au sein de The Elegant Garage Gunners et The Machinists. Pas étonnant de constater dès la première écoute que la team sort le grand jeu et pousse la machine jusqu’au bout de ses rêves : à savoir un rock rugueux, bluesy et soul qui conduit tout droit au sommet des Appalaches. Avec au nord une inspiration folk canadienne et au sud des guitares biens grasses et ensoleillées. Au centre, pas de ventre mou, mais une pop étincelante qui marie la mélopée comme d’autres flânent sur la Ve avenue : avec naturelet désinvolture.
Le premier album d’Adam Wood c’est tout cela à la fois. Une vraie réussite que le jeune (24 ans) Auvergnat (il est d’Aurillac) a choisi de sortir chez Freemount Records. Une nouvelle maison de disque (2013) qui prend soin de ses artistes et de leurs disques. Est-il besoin d’ajouter que la version vinyle est indispensable ?

Hervé Devallan
Adam Wood « Hang on » (Freemount Records) – 4/5


 

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces