Rock Made in France

UNICEF

Actu

Akroma « La Cène »

Le black métal tient un de ses ardents défenseurs avec les nancéiens d’Akroma. Trois albums pour s’en convaincre, dont ce dernier opus toujours à la pointe d’un certain ésotérisme symphonique.

akroma la cèneLe groupe de métal Akroma livre avec « La Cène » le troisième volet de ses aventures symphoniques. Après « Sept » en 2006 et ses 7 péchés capitaux ; « Seth » en 2009 auscultant l’histoire des 10 plaies d’Egypte, Alain Germonville et ses acolytes dressent cette fois-ci le portrait des 12 apôtres. En autant de titres (« Pierre », « Thomas, « Jacques »… pour finir par « Judas »), « La Cène » marie une nouvelle fois black métal et musique symphonique quand ce n’est pas chant lyrique avec l’intervention Laura Kempe en voix féminine. Chantés en français sous le haut patronage d’un consultant en théologie (l’abbé Pierre Binsinger), les titres de ce véritable opéra rock associent production soignée et composition de qualité. Bref, Akroma sort du lot par une originalité évidente et l’exigence d’un travaille bien fait. Celui d’un groupe de métal qui réussit à se renouveler par l’ajout d’instruments classiques et quelques invités de marque comme Frank Laprévotte (La Horde), SAS De L’Argilière (Misanthrope), Black Messiah (Seth) ou encore Patrick Germonville (Mortuary).

Hervé Devallan
Akroma « La Cène » (Fantai’Zic) – 3/5


 

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces