Rock Made in France

Actu

Antoine Chance « Fou »

A priori, il en a de la chance, Antoine. Et elle n’est pas usurpée. Car « chance » en flamand se traduit par « geluck »… Et oui, Antoine est le fils du célèbre dessinateur belge Philippe Geluck,

antoine chance fouTraduction ne vaut pourtant pas transmission d’un talent inné. Si, sur le papier, « Fou » a une chance folle, ce premier album du « fils de » mérite amplement que l’on fasse abstraction de cette filiation pour parler de lui. Dans le registre chanson pop, l’opus mets des mots en français sur de belles mélodies anglo saxonnes. Rien d’étonnant quand on sait qu’il est parti étudier la musique dans le Sussex après l’obtention de son bac. Mais la véritable filiation musicale semble pourtant bien celle des Innocents de JP Nataf, voire de ses collègues belges de Puggy. Et chose étonnante, on pense aussi à un autre enfant de star : Lieutenant Nicholson, rejeton du nogentais Laurent Voulzy. Même si dans sa bio, Antoine Chance explique qu’il « peux écouter certaines mélodies de Souchon avec le même plaisir que si c’était McCartney. » On ne lui en voudra pas, tout ça reste en famille. Au final, ce premier album a tout pour plaire, y compris certains titres capables de se transformer en tube..

Guillaume du Porzou
Antoine Chance « Fou » – (Fontana / Mercury) – 3/5


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces