Rock Made in France

Actu

Aston Villa « Joy Machine »

Aston Villa sait se faire désirer. Son dernier album studio remonte à 2005… Le groupe d’Ivry-sur-Seine revient en power trio et prouve que la recette reste miraculeusement inchangée. Un peu trop ?

astonvilla_pochette_-Joy-machineCela fait maintenant 20 ans qu’Aston Villa promène ses mélopées sur le devant de la scène pop rock française. Désormais vieille antienne bien rodée, le groupe de Fred Franchitti ne livre pourtant ici que son cinquième album studio. Force est de constater que le monde bouge et qu’Aston Villa demeure imperturbable. Comme si le temps n’avait aucun effet sur son œuvre. Il faut dire que leur pop – plus ou moins rock selon la saison – reste imperturbablement soignée et délicatement construite. A l’inverse, cette signature ronronne un peu trop bien et donne parfois l’impression d’écouter le même disque ou sa suite révérencieuse. Comme d’habitude quelques titres se détachent du lot (à commencer par les efficaces « Projet » et  « Badminton » et sans oublier l’étonnant « Manhattan »), mais il reste que cet album ramassé (10 chansons) poursuit un chemin pavé d’attentions qui ne demandent maintenant qu’à nous surprendre. Chaque morceau est d’une rare qualité, mais respecte trop son auteur et finit par engourdir les fans les plus exigeants. Bref, « Joy Machine » s’achète les yeux fermés. Dommage qu’il faille les rouvrir de temps en temps.

Hervé Devallan
Aston Villa « Joy Machine » (Twicky Records – Pbox / Sony Music) – 3/5


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces