Rock Made in France

UNICEF

Actu

Bristol “Roads”

Avec Bristol, Marc Collin revisite les origines du Trip Hop. Les quatre morceaux de l’EP rendent aussi bien hommage aux plus grands groupes du genre, mais également à une certaine pop 60’s bien française. Paradoxe.

Bristol pochette EPBristol, c’est le nouveau projet de Marc Colin, à qui l’ont doit la série « Nouvelle Vague ». Le concept est ici un peu le même : revisiter un répertoire et l’habiller de sensualité, d’onirisme et de charmantes chimères. Le résultat est un tourbillon de dandysme et de fausse candeur, soutenu en cela par de jolies – très jolie ! – interprètes. Bristol reprend ce gimmick « easy listening » en rendant hommage au mouvement trip hop britannique. D’où le nom du projet : Bristol étant la ville qui a vu naître ce mariage de pop, de dub, d’électro, de jazz… sur fond de hip hop. On parle ici de Portishead, Massive Attack et Tricky. Quand même ! Si l’album ne sort qu’en mars 2015, Marc Collin nous livre d’ores et déjà un EP 4 titres aux promesses parfois alléchantes. A commencer par l’adaptation de “Roads”, mythique morceau de Portishead qui ouvre l’opus de magistrale manière. Ici on s’éloigne d’une ambiance typiquement trip hop, pour mieux rebondir sur une certaine pop 60’s qui va si bien aux projets de l’ex Spleen ideal (premier groupe de Marc Collin qu’il monta avec Xavier Jamaux et l’ex Air Nicolas Gaudin) et à un certain héritage culturel français. Les trois autres titres étirent un peu trop leur langueur et n’arrivent malheureusement pas capter la magie de l’instant et cette douce torpeur anglaise adaptée au chic hexagonal. Dommage.

Hervé Devallan
Bristol “Roads” (Idol) – 2/5




Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces