Rock Made in France

UNICEF

Actu

Carousel Vertigo « Mighty »

La France tient enfin son groupe de Classic Rock. Dans la pure tradition australienne, le quartet franco-américain déverse ses salves de riffs et de soli comme au bon vieux temps. Et ça fait du bien !

Carousel Vertigo MightyCarousel Vertigo, c’est du hard rock à l’ancienne et « Mighty » leur premier album. Un hymne à AC/DC et Humble Pie et un clin d’œil aux cousins The Answer, Rival Sons et autres Wolfmother. Bref de ce côté ci du siècle ou du côté obscure de la force, Carousel Vertigo ne fait pas semblant et déverse son lot quotidien de sueur, de riffs et de décibels. Et la paire de fines gâchettes sait de quoi elles parlent puisque le français Vincent Martinez comme l’américain Jansen Press sont tous deux démonstrateurs Gibson dans le civil. C’est d’ailleurs comme ça qu’ils se rencontrent et que le groupe se monte suite à une jam improvisée au salon de la musique en 2009.  La suite prouve qu’ils ont raison d’insister puisque leurs morceaux arrivent aux oreilles affûtées d’un certain Rick Parfitt, qui n’est autre que le légendaire guitariste rythmique de Status Quo. Quelques mois plus tard, ils ouvrent pour la tournée anglaise 2009 – 2010 du Quo et enchaînent sur celle de 2012. Il y a pire comme rodage…  Et comme source d’inspiration, car Carousel Vertigo revient la besace pleine de nouveaux morceaux et de quoi composer un album où figure « 3rd degree » co-écrit avec le clavier de Status Quo, John Edwards. Enregistré à Paris et mixé en Floride par Keith Rose (Aerosmith, Coverdale/Page…), « Mighty » tient toutes les promesses d’un tel pédigree. Rien de nouveaux sous le soleil, mais du sacrément bon et du totalement jouissif. Que demander de plus ?

Hervé Devallan
Carousel Vertigo « Mighty » (Molano Music) – 3/5
Site officiel de Carousel Vertigo


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces