Rock Made in France

Actu

Christophe « Paradis retrouvé »

Christophe a retrouvé les clés du paradis. Et une certaine dose de Bevilacqua. Normal, il s’agit d’une compilation d’inédits dont les premiers titres datent de 1970.

Quel bonheur ! Quel bonheur de retrouver Christophe et un album aussi moderne, original et inventif que ce « Paradis retrouvé ». A n’en pas douter, il reste un des derniers grands artistes français avec Rodolphe Burger et Dominique A. Dans la veine des regrettés Daniel Darc, Alain Bashung et Serge Gainsbourg. Un grand bonhomme tout simplement. Avec lui le rang de star a droit à ses étoiles et mieux encore, il profite de ce statut pour imposer sa musique avec tous les dangers (pour une maison de disque) que cela comporte : inventer n’est pas souvent synonyme de disque d’or. Avec cette compilation Christophe retrouve son mythique « Bevilacqua », si personnel et envoûtant qu’il reste encore à tourner sur les platines. « Paradis retrouvé » est de cette trempe. Et pour cause puisqu’il s’agit de chutes de studio, de bandes retrouvées et autres morceaux écartés. Résultat, un album qui se permet d’oser, de déranger, de séduire, bref qui parle aux sens et non business plan ; qui créé, explore, innove tout en restant accessible et cohérent. Le morceau d’ouverture donne le ton avec un dialogue d’un film de Billy Wilder, « Boulevard Du Crépuscule« . Il existe même quelques titres qui pourraient franchir les ondes comme « Baby the babe ». Osons ce nouveau paradis car au début était le verbe et que là il est surtout question de musique. Musique pop expérimentale bien sûr. Oui, le paradis n’est définitivement plus perdu… Et dire que ces morceaux avaient été oubliés. Merci Laura (une des filles de l’ancien producteur Francis Dreyfus,  producteur et ami de quarante ans de Christophe, fondateur du label Motors) qui a mené à bien ce travail d’exhumation sonore.

Allan Dev


Site officiel de Christophe

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces