Rock Made in France

UNICEF

Actu

Clarika « De quoi faire battre mon cœur »

On connaissait Clarika lumineuse et enthousiaste. La voici traversant les orages de la vie, digne et fragile. Et toujours aussi belle.

Clarika De quoi faire battre mon cœurQuelle que soit les crises, il faut renaître ou mourir. C’est la vie. Avec ce nouvel album, Clarika a décidé de rebondir après une douloureuse séparation d’avec son compagnon, le compositeur et arrangeur Jean-Jacques Nyssen. Vingt-cinq ans d’amour ça créé des habitudes… Et de magnifiques chansons  comme « Je ne te dirai pas », hymne aux nuits solitaires où le chat et le Chinon sont parfois les meilleurs amis du monde. N’allait pourtant pas croire que ce disque respire la tristesse et la mélancolie. Il est tout simplement beau avec une pop qui sait flirter avec nos sentiments pour rendre universelle  la douleur de l’artiste  Côté musique, les arrangements savent donner la juste place aux piano et violons sans tirer pour autant sur les glandes lacrymales. « Il s’en est fallu de peu » allant même jusqu’à donner des accents belges (Jacques Brel) à une production que n’aurait pas renié George Martin. Pour réconforter la belle, les amis sont venus prêter main forte comme La Maison Tellier sur « La cible » et Alexis HK sur « Dire qu’à cette heure ». Et puis l’album finit sur « Les beaux jours », comme la promesse de jours meilleurs qui tardent pourtant à venir.

Hervé Devallan
Clarika « De quoi faire battre mon cœur » – (At(h)ome) – 4/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces