Rock Made in France

Actu

Compilation « Underground Revolution (Part 76) »

Une compilation qui mérite le détour et joue son rôle de défricheur de talent, c’est assez rare pour être souligné. « Underground Revolution » est de cette engeance et réconcilie avec le rock.

Mind-Riot-Music-Compilation-2-CoverIl en est des compilations, comme de l’air du temps : ça passe et puis on les oublie. Il se pourrait que le label Mind Riot Music démente de façon jouissive que l’art de compiler est bien un art et qu’il se double d’un objectif : défendre une scène et avoir un sens, celui de la découverte. Oubliez back catalogue et Top 50, et foncez tête baissée sur ce 33 tours qui en 2 faces révolutionnaires démontre que le rock n’est pas mort, et qu’il manie le chic, le choc et la sulfure comme aucune musique ne l’a jamais fait avant lui. Il fait dire que la production de ces dernières années n’avait pas franchement plaidé en la faveur d’un renouveau…. Et bien, 2014, Mind Riot et ses groupes (les anglais de Birmingham Burning Alms, les franco-australo-américain de Love Supreme Dissidents et les parisiens Chinese Robots, Chinese ArmyTeach Kids Manners et Moslyve) prouvent qu’il faut désormais compter avec un sursaut du rock qui puise son incandescence entre punk et rock indé en y ajoutant cette efficace désinvolture dance et noïse. L’idée en revient à Sylvain Cascarino qui depuis des années défend la cause et ses orphelins. Une Face A un rien urgente et une Face B tout en nuance, la compilation joue son rôle de découverte et prouve qu’une scène européenne s’organise entre club de quartier et vinyle de circonstance. Oubliez mobiles, spotify et Instagram. L’avenir est dans la rue…

Hervé Devallan
Compilation « Underground Revolution (Part 76) » (Mind Riot Music) – 4/5
Mind Riot Music


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces