Rock Made in France

UNICEF

Actu

Dick Rivers « Rivers »

Et si le meilleur album de l’année était signé Dick Rivers ? A l’écoute de « Rivers », le doute n’est presque plus permis : Dick Rivers surpasse – enfin – tout le monde.

riversOn ne présente plus Dick Rivers. Pensez, depuis Les Chats Sauvages qu’il manie le binaire. Ça fait un baille. Cinquante ans à vrai dire. Pourtant le niçois n’a pas connu la même notoriété que ses deux acolytes, Monsieur Eddy et notre Jojo national. Son dernier album prouve à quel point il faut se méfier des préjugés. Et des énigmes médiatiques, même si Antoine de Caunes dépoussière régulièrement le rockeur sur Canal+. A l’écoute de « Rivers », on comprend mieux pourquoi ! L’album est sûrement un des meilleurs disques de blues rock sorti en France depuis un paquet d’année. Il est éblouissant de justesse et de sincérité. Son envoutante voix de baryton fait une nouvelle fois merveille dans un registre allant de Johnny Cash à Eddie Cochran. Johnny et Eddie, toujours…  Pour réalisé cet opus, Dick s’est entouré de son désormais vieux complice Oli le Baron, rockeur multi instrumentiste de génie. L’ex Ici Paris n’est pas seul, on retrouve aussi un autre fidèle, Joseph d’Anvers, mais aussi Francis Cabrel sur deux titres et très surprenant, Daniel Lanois et George Moustaki. Côté reprises, notons « Make you fell my love » de Bob Dylan et « Battles » du songwriter irlandais Hudson Taylor adaptée sous le nom de « Pas de vainqueur ». Celui qui avait été invité par les Beatles sur un show télévisé anglais, n’a plus grand-chose à prouver. Er comme beaucoup d’autres, pourrait ronronner doucement sur ses lauriers. C’est tout le contraire avec Dick Rivers, le meilleur est ici et maintenant.

Hervé Devallan
Dick Rivers « Rivers » (Verycords) – 4.5/5
Site officiel 


 

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces