Rock Made in France

Actu

Forever Pavot “Rhapsode”

Dernière sensation parisienne, Forever Pavot vaut mieux que ce simple effet de mode. Son univers 60’s revient aux fondamentaux d’une pop psychédélique typiquement française. Indispensable !

Forever-pavot-coverLa première impression est la mauvaise. L’oreille distraite ne retient qu’une vague dissonance générale : un faux pastiche d’une pop 60’s surannée. Profondément stupide ! Et surtout beaucoup plus subtile que cela. L’album de Forever Pavot va bien au-delà de la simple BO sympathique d’« Amicalement vôtre », les incontournables compiles « Quizz » de Born Bad (son label par ailleurs !) et autres Fleurs de Pavot en mal de légalisation. Non, il s’agit d’une véritable source inspiration qui permet à Emile Sornin de dépasser le film de ses idées pour créer un univers résolument original, volontairement moderne et impeccablement nouveau. Tout y est faussement candide et rejoint assez bien cette énervante facilité qu’avait Serge Gainsbourg à coucher l’essentiel en deux ou trois accords chaloupés. L’exacte opposé d’un Johnny Hallyday par exemple. Construisant son album comme un artisan, il en ressort 12 petites pépites vintages qui pourraient illuminer n’importe quel long métrage  contemporain osant traduire ces années où le sable se recouvrait de paves, Pierre Henry inventait une Messe pour son temps et Alain Le Govic n’était qu’un simple Système Crapoutchik. Le monde de Forever Pavot est ainsi fait qu’il va finir par s’imposer avec force et évidence.   

Hervé Devallan
Forever Pavot “Rhapsode” (Born Bad Records) – 4/5




Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces