Rock Made in France

Actu

General Elektriks « To be a stranger »

Cela fait 13 ans que General Elektriks bouscule nos habitudes musicales. Et si aujourd’hui la surprise s’érode quelque peu, l’énergie reste intacte.

general elektriks to be s strangerIl aura beau déménager, le jeu d’Hervé Salters aka General Elektriks est reconnaissable entre tous. Il est quand même le seul à faire sonner ses claviers comme des guitares ! Expatrié à San Francisco dans les années 2000, cela fait maintenant 3 ans qu’il vit à Berlin. Et d’une capitale culturelle l’autre, le français continue de creuser son sillon sonique et de taquiner le clavinet comme au bon vieux temps des années 70. Mais tous ceux qui connaissent le bonhomme savent qu’il a su embarquer avec lui le son des années 90 et les rythmes des années 2000. Mieux des Etats Unis, il a gardé cette façon de travailler sa production comme le fond les cadors du collectif hip hop Quannum dont il est très proche. Une fusion des sens et des sons l’installe plus que jamais dans une trajectoire électro pop soul qui maîtrise désormais depuis 3 albums. N’allez pas chercher une quelconque évolution dans cet opus calibré pour les fans et la scène. Mais plus certainement la promesse que Berlin reste bien le haut lieu de la culture européenne et que tous ceux qui ont une vraie personnalité peuvent y puiser la force nécessaire de construite un pan de leur histoire. Un œil dans le rétro et c’est Bowie, Lou Reed et tant d’autres qui resurgissent.

Hervé Devallan
General Elektriks « To be a stranger » – (3ème Bureau / Wagram) – 3/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces