Rock Made in France

Actu

Hurdy Gurdy « Les turpitudes en fleurs de Scarlatine Wepler »

Avec cet album, le temps n’a plus d’importance. De cabarets baltringues en chansons carrément rock, Hurdy Gurdy impose son étrange  – et original – opus jusqu’au bout de l’envie.

hurdy gurdyEmmené par Jérôme Gurdyk dit Hurdyk, le groupe n’a pas pour habitude de jouer la facilité. Sous ses airs foutraques et baroques, l’album est construit comme un livre avec prologue, chapitres (9 au total) et un épilogue en 3 actes. Ça change quelque chose ? Oui, un peu, car cette organisation très formelle structure l’ensemble pour lui donner des airs de concept album. On tient le fil et on s’y accroche fort pour ne pas perdre pied et suivre les aventures de cette Scalatine Wepler, « une créature de Gustav Klimt échappée du cadre » qui aime profiter de ses amants. Oui, ce n’est pas le genre de disque qui s’écoute d’une oreille distraite. Pour « ambiancer » cette storytelling des temps anciens, l’accordéon et la trompette sont autant présents que la guitare – toujours électrique – et ses fidèles compagnons basse et batterie. L’ensemble peut parfois paraître obscur et compliqué, mais s’avère au fil des écoutes très attachant et original. Décalé serait le maître mot. Un peu comme si Jacques Higelin était resté perché dans son château hanté.

Hervé Devallan
Hurdy Gurdy « Les turpitudes en fleurs de Scarlatine Wepler » – (Auto production) – 3/5
Sur scène, jeudi 10 décembre à l’OPA (9, rue Biscornet 75012 Paris) – Entrée libre


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces