Rock Made in France

UNICEF

Actu

Kid Wise « L’innocence »

On se rassure toujours en pensant que le meilleur est à venir. Que nenni. Dès le premier album, Kid Wise flirte avec l’excellence. Mieux avec l’originalité et la maturité. Drôle d’innocence…

kid wise l'innocenceOn peut se laisser surprendre. Ça doit être ça « l’innocence » à la Kid Wise : rester jeune pour donner au cinq sens ce goût savoureux de l’alerte et de la surprise. Avec ce premier album, les toulousains nous étonnent à plus d’un titre. Tout d’abord en nous faisant croire que leur opus est un disque de pop comme les autres. Il n’y aurait les 7 minutes d’« Ocean » qu’on se croirait au pays de Duel ou de Baden Baden. Efficace, beau et… On passe à autre chose. Ce qu’ils font dès le deuxième titre en propulsant leur pop dans les contrées éloignées d’une prog presque électro, voire new wave avec l’usage sans abus du vocoder. On se jette alors à corps perdu dans leur univers, que certains titres n’hésitent pas à saupoudrer d’étoiles orientales, comme « Ceremony » avec le guitariste iranien Mohammad Moussavi. Et de violons étonnants en pianos délicats, le pays de Kid Wise livre ses secrets sans en dévoiler un seul ! Preuve d’un album hors normes (comprendre au-delà des codes et des poncifs radiophoniques) et d’une étonnante maturité pour des gamins à peine âgés d’une vingtaine d’années.

Hervé Devallan
Kid Wise « L’innocence » – (The Wire Records / Univeral) – 4/5


One thought on “Kid Wise « L’innocence »

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces