Rock Made in France

Actu

Lilly Wood and the Prick « Shadows »

En cette période de fêtes de fin d’année, il est capital de trier le bon grain de l’ivraie. Autant ne pas déposer n’importe quoi au pied du sapin ! Il serait ballot de se fâche un soir de réveillon…. Le dernier Lilly Wood tombe à pic et restera sûrement comme une des belles surprises de cette fin d’année, voire des douze mois écoulés. A s’offrir absolument !

lilly wood shadowsOn avait laissé Lilly Wood and the Prick au sommet des charts anglais avec le remix de « Prayer in C » par le DJ allemand Robin Shulz. Mieux, en 2014 le duo s’affirme comme le groupe français le plus radiodiffusé dans le monde ; sans oublier les 300 millions de stream diffusés uniquement sur Spotify ! Pour dire si les ambitions sont grandes ! Force est de constater que sous la pression, Nili Hadida et Benjamin Cotto montent en puissance à l’heure des rendez-vous médiatiques. Il est loin le temps de leur première rencontre au Pop In en 2006. Et c’est à Bamako au Mali qu’ils sont partis enregistrer les 11 titres de « Shadows ». Et même s’il ne s’agit évidement pas de World Music, l’album semble empreint de sagesse, d’innocence et d’une grande expérience : celle de garder intact le souffle de la création (le premier jet si important au moment de l’enregistrement) tout en capitalisant sur ce qui fait la signature de Lilly Wood. Et c’est là où le remix qui a contribué à leur succès est important. On se plait retrouver une production hyper soignée (par Dave Okumu et Pierre Guimard) qui aurait réussi l’incroyable pari de marier la chaleur de l’Afrique et la froide méthode de l’électro. Le résultat est une pop souple et onctueuse comme un regard attendri vers un avenir prometteur. Désormais, plus besoin de remix pour connaître l’heure de leur prochaine montée des Top of the Pops : c’est ici et maintenant avec « Shadows » !

Hervé Devallan
Lilly Wood and the Prick « Shadows » – (Cinq7 / Wagram) – 4/5


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces