Rock Made in France

Actu

Magoarou « Poésie rock »

Magoarou… Ludovic de son prénom. Et un nouvel album qui porte bien son nom : « Poésie rock ». Où l’art et la manière d’hanter les cœurs sans qu’on y prenne garde.

Magoarou-poesie rockLe Havre colle à la peau. Regardez Little Bob, Jérôme Soligny… Ils ne bougent que contraints et forcés. A croire que les bombardements de 1944 n’ont pas tué l’âme du port normand… Situé à une encablure de Rennes et de Londres, et encore beaucoup trop prêt de Paris. Alors pourquoi se perdre ailleurs ?  Ludovic Magoarou est de cette engeance, lui qui aime « la mer, les usines, sa famille » et qui trouve mots et musiques en se perdant parmi les porte-conteneurs et les bateaux. On se demande pourquoi les tours de La Défense ne l’inspirent pas ! Mais n’allez pas croire que « Poésie rock » est une ode aux chants marins !! Non, cet album, c’est la rencontre des vagues et des falaises, hissées là comme une ville verticale et fantôme ; la rencontre de deux mondes qui explose en une farandole de chansons rock dépouillées de ses artifices urbains. C’est Miossec loin des bars et près des étoiles, Daniel Darc en beaucoup moins noir et loin des rues de Paname. Mais c’est avant tout Magoarou et son écriture fluide, directe, poétique et tendue à la fois. Et une musique tout en retenue qui pousse chaque détail sur le devant de la scène. Une musique chaloupée comme un ressac qui vous étourdi et finit par vous entraîner plus loin qu’il n’était prévu. Et puis, un peu comme Philip Chrétien et sa reprise de « Diabolo menthe » d’Yves Simon  que l’on pourrait penser faîte pour lui, Ludovic fait sienne « Vingt ans » de Léo Ferré dans une version rock habitée. Oui, ce quatrième album solo de cet ex Folie Ordinaire (groupe de l’ancien Roadrunners Nito Rodriguez) est une excellente surprise… Qui pourrait même séduire Paris !

Hervé Devallan
Magoarou « Poésie rock » – (Auto production) – 3.5/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces