Rock Made in France

UNICEF

Actu

Manu « Tenki ame – The japenese EP »

La Bretagne et le Japon semblent nouer des relations privilégiées. Le dernier disque de l’ex Dolly confirme cette attirance avec 8 titres chantés en japonais.

MANU THE-JAPANESE-EPLes ponts entre le Japon et la Bretagne sont nombreux et ne datent pas d’hier. Sans parler préhistoire, au début du XXème siècle, des peintres de la Marine comme Mathurin Méheut ou Henri Rivière y puisèrent leur style et leur force. Les plaisirs du palais n’échappent pas à cette curiosité mutuelle. Si le Chef des Breizh Café est japonais et a installé son premier établissement à une encablure de la Maison Roellinger, à Cancale, c’est carrément une OPA qu’a lancé le Pays du Soleil Levant en rachetant en 2004 le caramélier Henri Le Roux. Côté Musique, c’est par les mangas que le courant passe avec une Cécile Corbel qui co-signe en 2010 la musique du film d’animation japonais « Arrietty, le petit monde des chapardeurs » des studios Ghibli. Manu n’est donc pas un Ovni lorsqu’elle propose aujourd’hui son « Tenki ame ». Un album entièrement en japonais qui remonte en fait à 2006 lorsque la bretonne enregistre les démos de son premier album solo. Elle fait alors la connaissance de Lotfish, graphiste japonaise gravitant dans le petit monde du Manga qui va réaliser la pochette de son « Rendez-vous ». Etape 1. Vient ensuite la rencontre avec Suzuka Asaoka qui par le plus grand des hasards va écrire les paroles de « Suteki ni », un titre qu’aucun texte en français n’arrivait à sublimer qui se retrouve sur le premier opus de la nantaise.

Au fils du temps, Suzuka Asaoka et Manu continuent de collaborer jusqu’à signer un nouveau titre qui sort sur la compilation « Play for Japan vol 2 » vendue en faveur des victimes de la catastrophe de Fukushima. Le morceau « Tenki ame » était pour la première fois présenté au public. Et c’est ainsi que Manu demande à des artistes de revisiter à leur manière certains titres. 2080, Alif Tree et Santiago Walsh se prêtent au jeu. Et aujourd’hui se sont 8 morceaux qui permettent à ce disque de trouver une place originale dans la discographie de la bretonne. Entre pop sucrée salée, ambiance piano voix et guitares saturées, Manu berce son style d’un tendre exotisme.
A noter qu’un peu comme les albums en breton, les paroles sont traduites dans le livret.

Guillaume du Porzou
Manu « Tenki ame – The japenese EP » (Tekini Records) – 3/5



Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces