Rock Made in France

Actu

Natas Love You “The 8th continent”

Depuis quelques années, la pop française se porte bien. Duel, Pegase et maintenant Natas Love You sont les dignes héritiers des Innocents (dont on attend des nouvelles d’ailleurs !). Et même si cette génération s’exprime en anglais, l’école du bon goût, de la mélodie léchée et des arrangements soignés reste sa signature.

natas love you 8th continent coverC’est le cas de ce « 8ème continent » où la voix lead d’Alain Schuman trouve un parfait écho avec celles de Virgile Arndt (basse) et de Pierre-Hadrien Trigano (claviers). Des harmonies vocales construites comme une véritable passerelle entre l’insouciance des 60’s et les expérimentations électroniques de nos années de crise.

Au-delà de l’excellence de sa pop, Natas Love You est un hymne à l’Europe (et un peu plus !) avec des musiciens d’origines espagnoles, finlandaises, américaine et… françaises bien sûr ! Né à Luxembourg en 2009, les cinq musiciens connaissent rapidement les honneurs avec un premier EP qui se classe directement N°1 des charts locaux. L’exil est alors envisagé et c’est Paris qui est choisi comme base d’accueil pour y retrouver leur guitariste Joachim Masson, le seul vrai parisien de la bande. « Ecrire au sein du groupe, c’était tout ce qui faisait sens à mes yeux, peut importe l’endroit où je me trouvais. » explique-t-il en revenant de son séjour londonien ! Ensemble, ils sortent un second EP remarqué.

« The 8th Continent » fait donc suite à deux EP et résume assez bien ce qu’est devenu le quintet aujourd’hui : un mariage d’électro pop et de rock psyché avec de grand sursaut de disco pop envoûtant. Nouveau chou chou de la scène new-yorkaise, Chris Zane a produit l’opus en parle de façon inspirée : « Si des musiciens de black music voulaient faire du Air, cela donnerait Natas Love You ». L’analogie s’avère terriblement exacte.

Hervé Devallan
The Natas Love You “The 8th continent” (Cinq7 / Wagram) – 4/5


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces