Rock Made in France

UNICEF

Actu

Pat Kebra « Électrosensible »

Paradoxe. C’est un ancien punk qui défend le mieux – en ce moment – le rock français. L’ex Oberkampf en profitant pour marier électricité et sensibilité avec conviction.

pat kebra electrosensiblePat Kebra a changé. C’est lui qui le dit : « Pour la première fois depuis 1977, année à laquelle commençaient mes aventures guitaristiques, je n’ai plus envie d’arracher les oreilles de ceux qui m’écoutent ». La métamorphose est désormais couchée sur microsillon et ses pendants numériques. Force est de constater que l’ex Oberkampf y est effectivement beaucoup plus sage, dans le tempo comme dans les propos. Mais n’allez pas croire que les guitares ne grondent plus ! Il s’agit bien d’un disque de guitariste sachant manier la Gibson. Simplement, comme il le précise lui-même, il s’agit de chansons. Comprendre que chaque titre soigne la mélodie comme une convention pop, le tout sur fond de 6 cordes bien grasses, mais apaisées. Son duo avec Manu (ex Dolly) pourrait à lui seul résumer l’opus. Une sensibilité qui le rapproche sûrement de lui-même, mais qui l’éloigne irrémédiablement de son passé. Et d’une bonne partie des punks nostalgiques. En revanche, on parle bien ici de rock français, ce qui n’empêche nullement Pat Kebra de célébrer son amour à son ancien groupe dans le dernier titre « Oberkampf ». Punk un jour, punk toujours.

Hervé Devallan
Pat Kebra « Électrosensible » (Dure et Doux) – 2/5


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces