Rock Made in France

Actu

Pendentif « Mafia douce »

Premier album des bordelais et premier beau rendez-vous pop de la rentrée.

En matière de pop, aucune place n’est à prendre. On peut multiplier les groupes à l’infinie, qu’importe puisque seule l’ivresse de la mélodie compte. Ce genre est ainsi fait et les arrangements font le reste. La formation bordelaise  respecte les codes avec application et méthode. La preuve ? Le groupe a fait appel à l’ingénieur du son et mixeur Antoine Gaillet qui a déjà officié pour M83 et Julien Doré, entre autres. Production soignée, titres catchy, la pop de Pendentif est bien parée pour séduire !
La petite différence d’avec ses confrères Granville et Aline, c’est que Pendentif affirme sans honte sa part de féminité en adoptant le nom d’un bijou et en donnant au chant mutin de Cindy une vraie place et un sens qui fait souvent mouche. Paroles en français oblige…  Même si beaucoup, tous genres confondus, s’y sont fourvoyés !
Ne reste plus qu’à roder cet album sur scène ; Ce qui est déjà fait avec de nombreuses premières parties depuis deux ans : Catherine Ringer, Indochine, La Grande Sophie, etc. De quoi bien préparer la date du 14 novembre à la Maroquinerie de Paris. En vedette cette fois ci !

Hervé Devallan

Pendentif « Mafia douce » – (Discograph) – 3/5


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces