Rock Made in France

UNICEF

Actu

Philippe Cauvin « Collection 1978 / 2015 »

Le guitariste bordelais (ex Absinthe et Papoose) et créateur du groupe Uppsala (1 album en 1983) nous livre un exceptionnel cadeau en proposant six albums inédits de son œuvre jalonnant près de 40 ans de carrière. Une succession de purs instants qui illustre le fait que l’on peut être doué et méconnu de ses contemporains. L’inverse de la politique en quelque sorte ! 

philippe cauvin guitarvisionAvoir la chance de découvrir un artiste en appréhendant toutes les facettes de son œuvre en une seule fois n’est pas donné à tout le monde. C’est même un plaisir inavoué. Car avec ces six albums d’inédits, on est heureusement loin du mesquin, du Best Of de fin de contrat regroupant généralement les morceaux bien markétés (comprendre les tubes vendus aux radios), les obscures et incompréhensibles coups de cœur de l’artiste auxquels s’ajoutent avec un peu de chance 1 ou 2 inédits. Non, ici c’est un immense cadeau que nous fait le guitariste Philippe Cauvin. Car il s’agit bien d’un contenu 100% inédit qui nous permet de voyager dans l’univers musical d’un artiste aussi méconnu que virtuose et… cohérent. Sans répéter à l’infini la même phase de jeux ou la même technique, il arrive à bousculer nos habitudes et traverser en solo, en duo ou en groupe des univers aussi vairés que la prog et le jazz, voire la musique contemporaine et classique. Une carrière qui démarre ici après ses deux premiers album « Climage » (1982) et « Memento » (1984) pour s’arrêter après son dernier opus « Voie nacrée » sorti en 2014. Des kilomètres de bandes ont été sélectionnés, soignés et retravaillés par l’ingénieur du son Guillaume Thévenin.  Les mélomanes seront aux anges. En revanche, à chacun son style et l’ensemble de l’œuvre n’est peut-être pas pour tous publics. Les fans de musique progressive devront choisir et préféreront « Philippe Cauvin Except » et la seconde moitié de « Frôlement », tandis que les amateurs d’expériences fortes se pencheront naturellement sur le reste de la collection. Quoi qu’il en soit, le plaisir est au rendez-vous. Même lorsque ce sont les rejetons qui s’y collent comme sur « Guitarvision« .

Hervé Devallan
Philippe Cauvin « Collection 1978 / 2015 » – (Musea) – 4/5

CD1 : Nu (solo live 2014 au Rocher de Palmer, Cenon, France)
CD2 : Philippe Cauvin Groupe (Olivier Grall, Laurent Milepied, Marc Zerguine)
CD3 : Des mots et des notes (Serge Korjanevki, Didier Larmarque, Antoine Illouz, Xavier Jouvelet…)
CD4 : Frôlement (Serge Korjanevki, Didier Larmarque…)
CD5 : Philippe Cauvin Except (Studio 2015 – Pascale Martinez, Lulu Bret)
CD6 : Guitarvision (Jordan Cauvin, Jonathan Lamarque…)

Disques disponibles à l’unité

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces