Rock Made in France

UNICEF

Actu

Red Money « Chase me »

Le premier album de Red Money colle à la peau. En huit titres courts et dévastateurs, le duo fixe l’instant et donne ce frisson digital que tant de groupes cherchent en vain.

Red Money-Chase Me-coverTout démarre en brouillant les pistes, comme la rythmique appuyée d’un groupe de Hard Rock de la fin des années 70. Cette façon de frotter les deux premières cordes de sa guitare en maintenant le son étouffé sur un même accord. On dirait Angel City ! Et puis la voix Laure Laferrerie change la donne : elle enveloppe le morceau d’une chaleur vaudou, celle qui colle à la peau, moite et torride. On ne résiste pas, suivant la belle comme hypnotisé. C’est à ce moment là que les guitares s’emballent dans une furie presque punk. Fin du premier titre. Les sept autres défilent à l’unisson. Entre refrains accrocheurs, rythmique minimaliste et guitares garage blues. En revanche, pas le temps de s’appesantir, en une demi-heure à peine, la messe est dite. Car chaque morceau est un condensé dont est extraite la substantifique moelle, le suc originel de leur talent. Le duo s’inspire ici du meilleur (White Stripes, Black Keys…) tout en gardant une personnalité très french touch. Le résultat est saisissant et ne demande qu’à séduire. Chose faite en ce qui nous concerne.

Hervé Devallan
Red Money « Chase me » – (4play Music) – 3,5/5


 

 

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces