Rock Made in France

Actu

Static Observer « Rabbit’s run »

Prendre le temps et observer attentivement à quelle vitesse court un lapin. Un travail minutieux qui trouve ici une bande son remarquable.

static-observer-rabbits-runLe genre pop électro est un fourre tout où cohabitent le pire comme le meilleur. Avec les deux bordelais Julien et Jean-Baptiste, on verse sans conteste dans le meilleur, pour peu que l’on considère Radiohead, Sigur Ros ou Portishead comme des maîtres à penser. A minima, on tend une oreille curieuse et intéressée. Le résultat est alors proche de la méditation avec des effluves atmosphériques de piano sur fond de machines électro cadençant et découpant le temps pour mieux nous retenir. L’expérience est à vivre confortablement installé dans un bon vieux fauteuil sous peine de perdre une miette de ce hors d’œuvre musical. Car ce genre de musique ne tolère pas la dispersion, qu’elle soit festive, amicale ou simple fond sonore dans un bureau de la Défense.  Dans la recherche sonore, on pourrait aussi penser à un General Elektriks apaisé et sous calment grâce à CLAYS, un instrument créé par Jean-Baptiste qui, en captant les mouvements, remplace les instruments à cordes. Tout devient « si paisible » qu’il faut absolument inventer le lieu qui va avec : entre club anglais et cave à vin troglodyte. Bref un lieu bien loin de toute gentrification animale qui aurait gravé dans ses murs l’attention et le respect des rites coutumiers. Static Observer en quelque sorte.

Hervé Devallan
Static Observer « Rabbit’s run » – (Auto production) – 3/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces